0

Possible élection de Maxime Bernier à la tête du PCC: des agriculteurs sur le pied de guerre

Claude Morin est bien placé pour parler de la popularité de Maxime Bernier en Beauce. Avant de devenir maire de Saint-Georges, l'ex-député adéquiste s'est présenté comme candidat libéral aux élections fédérales de 2011. Il n'a récolté que 11 % des votes, environ 40 points derrière le gagnant. Avec la vague orange, ce dernier avait obtenu son pire score en une décennie : 50 %.

0

La SQ se dote d’une «tour de contrôle»

C'est un changement de culture majeur pour la Sûreté du Québec. Depuis deux mois, une nouvelle « tour de contrôle » ouverte 24 h sur 24 h est branchée sur chaque appel reçu par les policiers et peut suivre en direct leurs interventions, de Radisson aux Îles-de-la-Madeleine, de Kuujjuaq à Lacolle, en passant par tous les grands centres. Une façon pour l'organisation de ne plus jamais connaître un cafouillage comme celui de l'autoroute 13 l'hiver dernier. La Presse a visité les lieux.

0

Hausses salariales de 17,5 % pour les policiers de la SQ

L'entente conclue dans la nuit de mercredi à jeudi entre le gouvernement du Québec et l'Association des policières et des policiers du Québec (APPQ) prévoit des hausses salariales totalisant 17,5 %, sur une convention collective de sept ans. En revanche, les policiers acceptent de hausser progressivement leur contribution à leur régime de retraite, jusqu'à atteindre la parité avec l'employeur en 2022.

0

Des milliers d’accidents causés par un TDAH mal traité

Des milliers d'accidents automobiles surviennent chaque année aux États-Unis parce que des adultes ayant un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ne prennent pas de médicaments, selon une nouvelle étude suédo-américaine. Transposés aux Québec, ces résultats signifient que de 300 à 400 personnes sont blessées et que quelques-unes meurent sur les routes chaque année pour cette raison.

0

Fuites médiatiques: plus de 80 policiers soupçonnés

Dans une «vérification» effectuée pour tenter de trouver l'origine d'une fuite médiatique, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a obtenu en 2014 des informations sur 37 policiers de la Division des crimes majeurs, portant à plus de 80 le nombre de policiers soupçonnés de transmettre des informations aux journalistes dans les dernières années.